BASLER FORUM FÜR ÄGYPTOLOGIE

x
HOME
VORTRÄGE
KURSE
EXKURSIONEN
MITGLIEDSCHAFT

Donnerstag, 21.03.2019, 18:15 Uhr
Rosshofgasse 2, CH-4051 Basel, Schnitz S02 (Tram 3, Bus 30 und 34: Haltestelle Universität)

Dr. Claude Rilly, CNRS-LLACAN, Paris
Le temple de la reine Tiyi à Sedeinga (Nubie soudanaise) - Travaux récents (2014-2019)

Abstract des Referenten

Sedeinga est situé dans le nord du Soudan, à 250 km au sud de la frontière égyptienne. Le site fut choisi par le pharaon Amenhotep III pour bâtir un temple dédié à sa grande épouse royale, la reine Tiyi. Ce sanctuaire était le pendant féminin du grand temple qu'il construisit à Soleb, 14 km au sud. Au début du VIIe siècle av. J. C., le pharaon koushite Taharqo en orna l'entrée d'une salle à colonnes. Sedeinga, appelé en méroïque Atiye, de l'égyptien Ḥw.t Tjy "temple de Tiyi", devint alors la métropole de la région. Plus tard, à l'époque napatéenne (VIe / Ve s. av. J. C.), le temple s'effondra à cause de ses fondations trop peu profondes. Des fragments de l'édifice furent alors réutilisés dans la nécropole toute proche, mais les ruines du temple, avec leurs colonnes hathoriques, continuèrent à faire l'objet de vénération comme la demeure d'une déesse, considérée comme une forme d'Isis, puisque la reine égyptienne avait disparu des mémoires. Au début de l'époque chrétienne (VIe siècle), le temple devint une carrière de pierre pour l'église en construction à proximité. Bientôt, il fut réduit à un monceau de blocs dominé par une unique colonne encore debout. Comme la mission archéologique, fondée en 1963, concentra ses travaux sur la nécropole napato-méroïtique, les ruines du temple ne furent quasiment pas touchées durant 50 ans. Ce n'est qu'en 2014 que la conjonction de trois facteurs décisifs y rendit les fouilles possibles: la construction d'une route goudronnée, le parrainage généreux de l'Autorité des Musées du Qatar et la participation à ce projet de l'équipe égyptologique de Paris IV-Sorbonne (UMR 8157), sous la direction de Claude Rilly et Pierre Tallet.

Bildnachweis  

© Claude Rilly

Update: 15.12.2018 Webdesign: R. Gautschy © Basler Forum für Ägyptologie